LMA 72


Le cross country

                                     

Le cross country est une course qui sollicite des changements de rythmes sur un fond d’exercice long de 20 à 40 minutes.

Il constitue la base de la course de fond et reste le moyen de détection majeure des jeunes talents de par sa pratique scolaire systématique.

L’intérêt de cette pratique hivernale est de permettre la préparation de tous les types de courses estivales : du trail (course longue en nature), à la course en montagne, au marathon en passant par la course de demi fond sur piste, voir même l’Ekiden (marathon en relais).

 

  • Particularités du cross

- Le cross se déroule sur des parcours où les appuis ne sont pas aussi stables que sur la piste ou la route en raison de la nature du sol (herbe, boue…). Ceci est accentué par des changements fréquents de direction et par des variations de pente liées à la nature du terrain.

- Après un départ très rapide, le crossman doit retrouver son allure spécifique cross.
Ces particularités nécessitent un travail adapté, qui est le véritable travail spécifique du cross.

  • Travail des appuis

Il consiste à faire en sorte que la foulée s’adapte sans délai et avec efficacité à toute modification du terrain. (direction, variation de pente, nature du sol).

Les exercices à effectuer sont ceux décrits dans l’école de la course. Mais cela ne suffit pas, il faut entraîner son corps à courir sur un sol instable, en effectuant des footing à allures variées sur des sols autres que routes et chemins.

 

  • Travail de l’allure

Il est très important de préparer l’athlète à encaisser un départ rapide, puis à retrouver l’allure spécifique cross.

 

  • Type de séance

Départ rapide sur 200 à 300m, puis ralentissement progressif jusqu’à l’allure spécifique cross que l’on maintiendra pendant 400 à 1000m. Répéter cet exercice plusieurs fois pour un volume global de 5 à 6 km. La récupération active sera de 2 à 4 minutes.

La période spécifique cross commencera 4 semaines avant l’objectif principal de cross.

 

« LE CROSS C’EST L’APPRENTISSAGE DE LA COURSE A PIED »