LMA 72


Passés
Départementaux de cross
< | >

Départementaux de cross

07 janv. 2018

Départementaux de cross

Compte-rendu

817 athlètes classés. 122 de moins que l'an passé, 213 de pertes en 2 ans. Silence, le cross se meurt. Sous les yeux du vice-Président de la FFA, Laurent Boquillet, qui a mouillé le maillot en Master (13e) et qui croit aux vertus de la discipline (cf ci-dessous). Pourtant, tout était réuni pour que ces Départementaux soient une réussite : un parcours exigeant, cassant, boueux, spécifique à souhait. Une organisation impeccable du Co Château du Loir et un site offrant une belle visibilité. Preuve, s'il en fallait encore, que le mal est plus profond.

Vincianne Cussot (Js Allonnes) et Célestin Guillon (Js Coulaines), les deux lauréats du cross long, ont fait honneur à la discipline. Et s'ils ne faisaient spontanément pas partis des grands favoris, ils ont, l'un et l'autre, démontré une belle maîtrise : Vincianne en ne laissant personne mener après avoir bien digéré le départ rapide de Charlène Etoile et semant petit à petit le doute dans l'esprit d'une Elodie Alexandre qui n'avait pas besoin de ça ; Célestin, en profitant d'un terrain qu'il affectionne pour attaquer de très loin et se protéger d'un éventuel retour d'Abraham Niyonkuru (Sarthe Running), peu à l'aise dans la boue et retardé par la perte de sa chaussure.

9 clubs titrés en individuels

Leur victoire marque aussi, mine de rien, une petite révolution dans le paysage sarthois : Endurance 72 qui ne s'impose pas sur le cross long, ni chez les femmes, ni chez les hommes, c'est certainement une première depuis 20 ans et la création du club. Le club du Président Pernet se concentre depuis quelques années sur la formation et les victoires en cadets et juniors garçons, ainsi que celle d'Audrey Chevrier sur le cross court femmes en sont l'illustration. Avec les victoires de Brice Daubord en senior, certes devancé par Célestin Guillon, et de Flore Martinuzzi en master, Endurance 72 décroche 5 titres individuels et reste leader. Mais derrière, 8 autres clubs ont récolté au moins un bouquet : trois pour les JAMG et les Js Coulaines, deux pour l'ASL 72 et un pour l'USM, Run and Freedom, l'Ua Sargé, le SLR et les Js Allonnes.

Par équipes, les classements ne veulent rien dire car ce ne sont pas les sections de l'ESA qui sont classées mais l'Entente. Dès lors, le club du Président Boquillet truste quasiment toutes les victoires collectives à l'exception de l'ASL 72 en benjamines de l'USM, en minimes filles et des JA Montfort-le-Gesnois en masters. Les directives fédérales sont certes appliquées par le comité départemental mais la visibilité des courses est largement amoindrie, chaque athlète courant avec son maillot de section. Le cross n'a vraiment pas besoin de ça et il serait heureux que le règlement évolue.

Vincianne Cussot s'impose en patronne

 

As femmes. Après avoir mené de bout en bout, Vincianne Cussot (JS Allonnes) s'est débarrassée de sa dernière rivale à 500 m du but.

À 36 ans, la résurrection de Vincianne Cussot a eu lieu à Montval-sur-Loir. Même si elle n'était pas la grande favorite, tout son entourage s'accordait à dire qu'elle avait passé un cap. Ne restait plus qu'à le prouver en compétition. C'est chose faire depuis hier où elle a maté toutes ses adversaires après une très belle gestion de course. « Depuis la corrida d'Arnage où j'avais réalisé un très bon chrono sur 5 km (17'06), j'étais en confiance », lâchait la nouvelle championne départementale du cross long.

Et cela s'est vu dans le bourbier de Montval, où l'Allonnaise a pris la tête peu de temps après le départ, pour ne plus la quitter. « Je me sentais facile donc j'ai essayé de durcir rapidement la course ». Et très vite, Vincianne Cussot n'avait plus qu'une seule athlète dans son sillage. « Quand j'ai vu que Charlène (Étoile) n'arrivait pas à suivre, je me suis dit que c'était peut-être mon jour ».

Cela s'est vérifié en fin de course avec un dernier coup de boutoir pour larguer Élodie Alexandre. « Je suis très contente du titre mais je ne suis pas trop surprise quand même ».

Il est vrai qu'elle avait débuté la saison de cross avec quelques doutes. « En octobre, j'ai changé d'entraîneur mais aussi de méthodes donc il y a toujours des incertitudes. Mais j'ai vu que l'entraînement me correspondait avec notamment beaucoup de travail à des allures de seuil ». Reste maintenant à confirmer pour la suite de la saison. « Je n'ai pas d'objectif particulier si ce n'est marquer des points pour l'équipe. Dimanche, je ferai la course en relais du cross Ouest-France avec Charlène (Étoile) et Sandra (Beuvière) »

Tous les résultats sont ici

Source: Ouest France


Commentez l’événement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter